Chaque soir, à la sortie de l’école, c’est le même refrain :

-Où est passé ton bonnet ?

-Tu n’avais pas une écharpe ce matin ?

-Où est ton manteau ?

-Tu as fais quoi de ton gilet tout neuf ?

Oui, oui, il suffit juste de tendre un peu l’oreille pour entendre ces petites phrases sortir de la bouche des parents mi-énervés, mi-désespérés.

Et à chaque fois, bien évidemment la même réponse :

Ben, j’sais pas moi…!

Argh ! La réponse qui rend dingue ! Mais bon, revenons à nos moutons ! Revenons à la base du problème ! Recentrons nous sur l’objet de mon article que j’ai pris le temps d’ illustrer  avec ce si joli dessin (on se demande bien encore qui m’a inspiré)

Pourquoi c’est en hiver que les enfants perdent le plus leurs affaires ?

Parce que c’est en hiver qu’ils en ont le plus pardi ! Et oui c’est mathématique ! D’une logique implacable !

En été, ils n’ont que très peu d’habits ! Un short, un t-shirt ! Basta ! C’est rare qu’ils reviennent torses nus  de l’école en expliquant avoir perdu je ne sais où leur maillot !

Mais en hiver, c’est autre chose ! Des vêtements, ils en ont des tonnes ! Bonnet, pull, sous pull, gilet, gants, écharpe, cartable, affaires de sport et j’en passe..

D’où la tête des parents désespérés tous les soirs à la sortie de l’école ! à moins que ces derniers arrivent à mettre la main sur les habits perdus dans le fameux carton dédié aux affaires perdues (Si si, toutes les écoles ont un endroit où sont stockés des centaines de bonnets et de gants solitaires)

Bref, je n’ai pas résolu l’énigme du siècle, certes, mais au moins vous êtes prévenus ! En hiver vous avez intérêt à tout acheter en double !

Keep Cool & vivement l’été !

 

    2 commentaires

  1. Ma tribu nantaise janvier 20, 2017 at 10:10 Répondre

    Ha ha ha je bosse dans une école primaire, et effectivement pas un jour ne passe sans que je ramasse des gants ou bonnets un peu partout….Et toujours des parents désespérés le soir qui me décrivent les bonnets ou tour de cou de leur bambin!

    • queenmama janvier 20, 2017 at 10:38 Répondre

      j’imagine ! Moi même je fais partie du club des parents désespérés! Ah ah !

Leave a Comment